La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le retour du fermier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragoran
Troll | Voleur
Troll | Voleur
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 39
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Le retour du fermier   Ven 8 Sep - 20:55

Tous les Taurens s'accordent à dire que cet endroit du Mulgore est le plus beau et reposant sous un coucher de soleil. Ce domaine fleuri de toute part, ces pommiers, ces orangers en fleur, cette mélodie des animaux nocturnes sentant leur heure approcher.

- J'ai une lettre pour toi mon petit.
- Merci Moman. C'est beau n'est ce pas? Que pourrait espérer de plus un Tauren tu ne penses pas?


Le fermier prit la lettre et la lut en marmonant.

- Des ennuis mon enfant?
- Pas vraiment Moman. Un vieil ami. Il dit qu'il a besoin de moi. Mais tu sais, avec la récolte des pommes qui approche en plus du travail habituel, les criquets non loin d'ici, les intempéries.... Je n'aurais sûrement pas le temps.


Le Tauren entre deux âges plia soigneusement la lettre et la jetta sur un tas de feuilles.

- Mon grand?
- Oui Moman?
- Tu n'es pas un fermier mon fils. Tu ne l'as jamais été. Ce n'est pas ta vie que de rester ici à t'occuper d'une ferme.
- Je.... Je ne serai pas long Moman, je te le promets. Je serai là pour les pommes. Et pour la coupe des orangers.


Le fermier courrut vers sa demeure, et en ressortit quelques minutes tard paré de son casque à cornes d'élan et d'une masse gigantesque dans sa main droite.
Une arme qu'il avait nettoyé chaque jour, comme le reste de son équipement, sachant qu'un jour il s'en resservirait.

- Je t'aime Moman, je t'écrirais tous les jours.
- Moi aussi mon petit, moi aussi. Et je t'en prie cette fois ci... Reviens avec une femme!


Les derniers mots avaient été criés, le Tauren étant déjà parti loin en direction des écuries.
Ecrasant une larme, la mère de l'ancien fermier ramassa et lut la lettre:

Citation :
Mon très cher Alkonos,

J'ai plus que jamais besoin de ta présence à mes côtés.
Le temps des pleurs est fini pour moi, celui du sang est arrivé.
Sors de cette stupide retraite, reprends les armes et rejoins moi. Je serai au Camp Taurajo dans deux jours, je t'expliquerai tout une fois là bas.

Ton ami de toujours,
Alkir Mandragoran.

Tout d'abord, désolé pour la faible qualité et la rapidité de cette présentation, le background d'Alkonos étant déjà fait .
C'est mon personnage précédant Dragoran, un bravo druidou un peu benêt qui a bien envie de reprendre du service, bref, qui attend que les migrations payantes refonctionnent Smile
Il me servira de contact pour les histoires de Dragoran et pourra sortir de temps en temps pour filer un coup de patte (surtout à Charka d'ailleurs).
A condition bien sûr qu'il ait sa place dans la guilde Very Happy

Voici la première version du BG d'Alkonos pour les interessés :
Citation :
Alkonos le Phours du Mulgore

"Chère Maman, je crois que j'ai bon cette fois."

Bref, concis, exact. Tout ce que j'aime. Si je réussis cette fois, je pourrai enfin retourner dans ma terre natale chasser les sangliers et me rouler dans cette tendre herbe du Mulgore.

"Va Orcros, amène cette note à Maman."
L'hibou mécanique prit son envol, hésita un bref instant puis se dirigea vers le sud hospitalier. Dans deux jours il aura accompli sa tâche. Et moi aussi.

Dans la nuit tombante les immenses cîmes enneigées paraissaient presque vivantes, semblant me défier, adopter l'attitude méprisante de celles qui n'ont jamais été vaincues.
Pourtant il faudrait les vaincre, traverser ce dernier obstacle.

Devant les flammèches survivantes de la dernière bourrasque je repensais aux paroles de l'Elfe qui m'avaient conduites ici. Les Ecrits devaient être un peu plus au Nord. A peine plus.
Non... Je ne pouvais plus attendre, il fallait que je reparte maintenant. Je me reposerai une fois le travail accompli.

Je repris ma marche après avoir rempaqueté ma paille, en direction du passage qui me paraissait le plus accessible. Je hatais mes pas car bientôt le soleil serait couché.

J'avais mal évalué la distance et cela me prit plusieurs heures pour franchir le col. Mais cela en valait la peine : la grotte était à portée de vue.
Méfiant, trop proche du but pour échouer, je m'approchais à pas feutrés dans mon corps de félin.
Je ne m'attendais pas à prendre les parchemins sans encombre, nul doute qu'une telle puissance devait être gardée par quelque monstre issu du néant distordu.
C'est ainsi que je pénétrais dans la caverne, tous mes sens à l'affût, à la recherche du danger.
Je l'aperçus alors, sous la forme d'un immense dragon d'os! Engager le combat aurait été pur suicide, je tentais donc de passer sans bruit derrière lui. J'avais repéré le coffret entre son corps et sa queue et en faisant preuve de discrétion, il était possible... peut être ... de le prendre et de m'enfuir.
Le dragon semblait dormir. Ou bien était il mort. Difficile de faire la différence avec les morts vivants de toute façon.

"Meeeeeeeeowwwwwwwwwww"
Argh... il était vivant et réveillé. Je devais lutter... ne pas succomber à la tentation qui grandissait en moi...
"Meeeoooowwww"
Ne respire plus... Ne bouge plus.
"Meow"
"Meowwww"
"MMMMEEEEEEEEOOOOOOWWWWWWWWWW"
J'avais poussé le dernier miaulement. Je me fais avoir à chaque fois. Comment savait il?
En tout cas les plans changeaient maintenant.
Je rassemblais ce qui restait de mon courage, effectuais un sprint vers le coffret, le ramassais dans ma gueule et me dirigeais à toute allure vers la sortie.

Je continuais à courrir jusqu'au lever du jour, et je ne compris pas pourquoi le dragon ne m'avait pas suivi. Peut être n'était ce pas mon jour pour périr.
Avec la lumière naissante je m'aperçus que j'étais parvenu au pied de la chaine de montagnes, j'avais dû aller plutôt vite. La peur fait faire de grandes choses.

- "Voilà Maman tu sais tout. Je t'ai amené le coffret pour que ce soit toi qui découvre Le Parchemin."
- "Comment était l'elfe déjà? Celui qui t'a envoyé dans les montagnes?"
- "Je ne me rappelle plus trop... Plutôt petit, une grande barbe, des cheveux roses, une robe, un bâton... Enfin je ne suis pas très fort pour décrire tu sais."
- "Un gnome donc"
- "Maintenant que tu le dis c'est possible... Mais... Bon... Et si tu ouvrais le coffret"
- "Le-coffret-qui-contient-tout-le-savoir-des-druides-anciens-et-qui-va-nous-révéler-comment-rétablir-l-équilibre-et-le-garder ?"
- "Voui..."
- "Voilà voilà... Un parchemin en effet. Il est écrit dessus... oh.... ah.... Mon petit je crois que ce n'est pas encore pour cette fois."
Je m'étendis sur le sol de notre hutte et poussais un long soupir.
- "Il faut que je reparte alors..."
- "Oui mon fils. Mais pas tout de suite. Repose toi un peu, tu dois être exténué. Nous reverrons tout ça demain".

C'est à ce moment qu'entra Bouargh, le fils du voisin de mes parents:
- "Alko, Alko, nous avons retrouvé le pantalon de Malfurion!"
Je me levais en trombe et courrais vers cette nouvelle quête.
Malheureusement elle se releva infructueuse, et parfois je me demande si certains ne se moquent pas de moi. Pourtant à Malfurion, j'avais presque eu ses chaussettes le mois dernier.
Desfois je me dis que Druide c'est trop compliqué. J'aurai dû être chasseur. Mais ma mère m'avait dit qu'il y en avait trop, et qu'elle préférait que je n'ai pas d'arc ou d'arme ou feu. Elle ne voulait pas que je sois un guerrier non plus à cause des bouts pointus sur les épées.
Elle m'avait dit que les plantes c'était moins risqué. Que je ferai moins de bêtises.
Mais l'Equilibre, la Nature, tout ça, je n'y compris rien. Je préfère chasser les sangliers.

Le lendemain matin Maman me prépara de belles affaires, dont plusieurs avaient appartenu à mon père (une bien triste histoire.... mais comme le dit Maman "Ce n'est pas de ta faute Alko, tu ne pouvais pas savoir. Je t'aime envers et contre tout mon fils."). Il était druide aussi, comme moi. Très fort mon Papa. Quand il se transformait on aurait dit à chaque fois un vrai animal. Beaucoup trop vrai. Et un ours qui parle ça fait peur. Surtout à un jeune Tauren. Ce n'est pas ma faute, je ne pouvais pas savoir.

-" Mon petit phours aujourd'hui est un jour spécial"
-" C'est sanglier?"
-" Non... Le vieux Mahkeen est revenu, et il reforme une armée. Je t'ai trouvé des compagnons Alko. Il cherche des combattants valeureux pour son entreprise et... tu sais qu'ici nous sommes trop peu nombreux pour envoyer nos guerriers... Alors que toi... Et puis il faut que tu te fasses des amis."
-" Mais Maman...."
-" Tu pourras m'écrire tous les jours Alko, et je t'écrirai aussi, et puis tu reviendras pour les fêtes. Et tu sais que ton père aussi avait servi du vieux Mahkeen avant que tu... que la Nature le rappelle."
-" Je ferai ce que tu veux Maman"
-" Bien mon fils, alors va te présenter à eux. Ils ont installé un petit campement près du camp Taurajo. Tu dois devenir adulte maintenant. Je suis fier de toi et je t'aime mon petit phours."

Je me levai alors et après resseré l'attache de mon bâton sur le dos, embrassa ma mère.
Je savais que je partais pour longtemps et à la vue des larmes de Maman que cela n'a pas être de tout repos.
J'allais donc me présenter et intégrer cette armée. Quand ma mère entendrait parler de moi, il faudra que ce ne soit qu'en des termes héroïques, que mes prouesses la réchauffe, qu'elle sache que j'agis pour la Nature comme elle me l'a enseigné, que désormais je serai Alkonos le Phours du Mulgore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kâarmah
Morte-Vivante | Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 433
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le retour du fermier   Ven 8 Sep - 21:04

Alkonichounetozoooor ! Mais c'est pas un Alko que j'accepte dans la guilde, c'est 2, 3 , des milliards même !

Bienvenue au tauren préféré d'Ecchy !

_________________
"J'ai le plus profond respect pour le mépris que j'ai des Hommes."
Kâarmah - Prêtresse Ombre 80 - CdT
Zaëyah - DK tank en devenir - CdT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lpowow.forum2jeux.com
Delivrance
Morte-Vivante | Voleuse
Morte-Vivante | Voleuse
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le retour du fermier   Lun 11 Sep - 3:30

Rooooooooooooh, il est mimi tout plein ce Bg !!! Smile "J'aimeeuh j'aimeuh j'aime .... Ton, corps, en douceur ... Sensualitéééé !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour du fermier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du fermier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous la Pléiade...-
Sauter vers: