La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] O Castitatis Lilium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisaël Moonshade
Morte-Vivante | Voleuse
Morte-Vivante | Voleuse
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: [RP] O Castitatis Lilium   Mar 12 Sep - 20:17

[hrp] voila, j'espère que ça vous plaira. Et pis, peut être que ça fera oublier ma prestation que l'on peut voir dans les bons mots de la guilde. Smile Cruche powa, comme dirai l'autre. Oh, j'y pense, désolée pour les éventuelle fôtes d'aurtaugraffes, mais bon, on s'refait pas. Razz [/hrp]

Chapitre 1:
O Castitatis Lilium.


Elle attendait, devant ce qui ressemblait à une auberge tout ce qu’il y a de plus normal, connu sous le nom de Sombre Lys, mais dont l’écriteau indiquait Mortalis Lilium. Bien entendu, c’était une auberge de catégorie trois, une de celle où l’on pouvait facilement attraper un mal bien connu des malandrins, j’ai nommé la maladie du couteau dans le dos. Non content de regrouper les pires racailles qu’Azeroth ai connu, le lieu servait également de maison de passe. Mais celle qui attendait devant ne faisait pas partie des employées du lieu, du moins pas directement, comme le pouvait être les catins et les hommes de mains du patron de l’auberge.
Elle cracha de rage au sol. Que pouvait-il bien faire qui la retardait ainsi. Elle avait un contrat en cour, et lui prenait le temps de passer à la maison mère pour…pourquoi d’ailleurs ? Elle traînait ce tire-au-flanc depuis une semaine, et voila qu’il se prenait du temps sur l’emplois du temps qu’elle avait fait.
Lorsqu’il ressortit de l’auberge, un visage malsain sur le visage, elle n’était plus tellement sure d’avoir bien fait d’attendre.

« Hé ! Changement de programme… Enfin de cible. » Lança-t-il, le sourire s’agrandissant à mesure qu’il avançait.
« Tu veux un porte voix pauvre débile ! » Chuchota-t-elle avec colère, « Je doit te rappeler que ce que nous faisons n’est pas bien vu ! Notamment par les autorités ? »
« Me dit pas que tu as peur des gardes… j’t’ai vu te battre, et tu me semble largement assez forte pour abattre tout le haut commandement de la ville !
- Mais bon sang ! Tu vas te taire ! » Cette fois ci, la lame de la jeune fille se retrouva sous la gorge du bavard, qui n’osa même pas déglutir.
« Bien, maintenant que tu as compris, je t’écoute » fit-elle, une pointe de colère dans la voix.
Pour toute réponse il sortit un parchemin d’une de ses multiples petites poches. La jeune fille le déplia et le lut.

Tenebrae Lilium,

La Loge du Pur Lys à décidé votre nouvelle cible prioritaire. Le Haut notable Stonegrave, résidant actuellement à Lordaeron. Que cela soit fait ce soir. N’oubliez pas de détruire ce message.
C.L.



Négligemment, elle brûla jusqu’au moindre centimètres carré du parchemin dans un brasero à proximité. Sans un mot, elle partit dans les ombres de la ville, suivit du jeune homme, qui sembla faire un signe à une personne se trouvant derrière lui.



Elle lui avait ordonné d’attendre à l’extérieur, ce qui ne le dérangea pas, contrairement aux contrats précédents, où il faisait tout pour pouvoir la suivre. Intérieurement, il était fier de lui. Avec un coup comme celui là, il allait monter en grade… peut être même prendre la place de la fameuse Tenebrae Lilium ! Il jubilait à un tel point qu’il ne peut s’empêcher d’extérioriser sa joie. Il ria aux éclats, le son se répercutant sur les murs de la ville fortifié. Bientôt, elle ne serait plus qu’une légende. Un vrai coup de maître, pensa-t-il. Elle se rendra compte de son erreur, mais trop tard. Et elle ne se rendra jamais sans combattre, ils seront obligés de la tuée, aussi forte soit elle.

Elle finissait d’escalader le mur pour atteindre la fenêtre du haut notable lorsque la jeune assassin eu un mauvais pressentiment. Elle sentait que quelque chose n’allait pas, mais ne pouvait mettre le doigt dessus. Lilium continua tout de même son escalade, sachant qu’un simple pressentiment ne pouvait suffire pour stopper une mission aussi importante. D’une main de maître, il ouvrit la fenêtre sans aucun bruit. Elle était jeune, mais elle avait répété ces gestes depuis qu’elle fut en age de les faire, ce qui avait signifié pour ses maîtres : très tôt…trop sûrement. On l’avait élevé pour tuer, et uniquement cela. Et c’était tout ce qu’elle savait faire.
Lilium entra discrètement dans la chambre du notable, sa dague enduit de poison déjà hors de son fourreau en cuir. Elle se dirigea en direction du lit, où l’on pouvait voir les draps bouger au rythmes de la respiration du propriétaire. Il ne lui fallu que quelques centième de seconde pour trancher la gorge de la victime, que le poison avait endormit pour toujours. Satisfaite, elle se retourna, et à cet instant, deux torches s’allumèrent et lui firent fermer les yeux quelques secondes.
« C’est elle ! Elle à tenté de m’assassiner ! Attrapez la ! » Cria un homme à l’air âgé.
Pendant un instant, elle réalisa que ce n’était pas le haut notable qu’elle avait tué, mais un simple serviteur qui avait servit d’appât, y laissant sa vie. Stonegrave était cet homme qui hurlait sur les gardes. Tous les derniers éléments se mirent en place dans la tête de la jeune assassin ; le changement de cible au dernier instant, son suivant qui avait à peine broncher quand elle lui ordonna de rester en arrière, la Cible qui était au courant de la tentative d’assassina avant qu’elle même le soit… La loge tentait de se débarrasser d’elle. Elle ne savait pas pourquoi, mais il était hors de question qu’elle meurt avant de le savoir. Lorsque le premier garde se lança sur elle, l’épée au clair, et se jeta sur le coté, et le dépassa, se dirigeant vers le second. Sans se retourner, elle lancer un petit poignard, qui allât se loger dans la nuque du garde précédant. Et de un, pensa-t-elle. Le deuxieme garde tenta d’arreter la jeune assassin, en se plaçant devant elle, sa lance pointé dans sa direction. Lilium sauta sur la lance, prit appuie sur elle, et atteignit avec sa dague le garde incrédule au niveau de la gorge. Celui-ci tomba au sol se tenant la gorge, de petits gargouillis sortant de celle-ci.
La jeune fille se trouva face à Stonegrave, qui la dévisagea.
« Mais…tu n’as à peine que…14 – 15 ans ?... Comment » Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase, son sang se répandant au sol, la dague plantée dans la poitrine. Il tomba lourdement au sol. Une fois le calme installé dans la pièce, Lilium entendit le mouvement dans le château. Les gardes étaient déjà tous au courant qu’un intrus avait pénétré le périmètre, et la jeune fille su qu’elle aura beaucoup de mal à sortir d’ici. Elle reprit la dague dans le corps du notable et sortit par la fenêtre, elle aurait plus de chance de s’en sortir si elle passait par là.

Le corps du garde glissa doucement au sol, son sang se répandant en une flaque d’un rouge sombre, imprégnant la terre, l’herbe et les plantes. Lilium n’avait plus que quelques minutes avant que les autres gardes ne se rendent compte de la disparition d’un des leurs. Un craquement se fit entendre derrière elle.
« humpf.. j’aurai pensé qu’il prévoirait plus de soldat pour t’arrêter… Bien, je vais devoir le faire moi-même… » dit une voix qu’elle reconnu instantanément. « Ah ! tu ne pensais pas que j’allais t’obéir toute ma vie ! Je reconnais ton talent Tenebrae Lilium, mais il n’est rien face au mien. Et je vais te le prouver tout de suite ! »
Sans attendre, il se rua sur elle, ses dagues au clair. A quelques mètres à peine d’elle, il sauta sur la jeune fille ses lames sifflant à ses oreilles tandis qu’elle esquivait tant bien que mal. Elle ne put, par contre, éviter le coup de genou que celui-ci donna dans son estomac. Le souffle coupé, elle se jeta à terre et roula quelques mètres plus loin.

« ah ah ! N’est-ce pas excitant ? Nous nous battons tout les deux, alors que dans peu de temps, cet endroit sera remplit de soldats royaux. Sans compter la milice de la ville qui est déjà aux abois ! » railla l’homme.
« Tu ferai mieux de suivre le combat… » Lança-t-elle, lui indiquant sa jambe d’un regard.
Une large entaille dans son pantalon, et un liquide rouge, mélanger à une substance visqueuse verte fut ce qu’il découvrit. A partir de cet instant, il savait qu’il n’avait plus qu’a la tuer pour récupérer l’antidote. Elle partait avec une avance… « Sale chienne » cria-t-il pendant qu’il fonça dans sa direction, ses deux dagues croisées devant lui. Et alors qu’il chargeait, elle se tint droite, face à lui, ses bras le long du corps, ses dagues dans la main, le regard vide, lointain.
Se fut sans peine qu’elle esquivait ses différents coups. Elle jouait avec lui, faisant de simple pas de coté, ou en arrière, pénétrant dans sa garde sans difficulté, et lui ralentissait au fur et à mesure que le poison s’insinuait dans tout son corps, voyageant par le sang. Et cela se passa ainsi jusqu'à ce qu’il pose un genou au sol, et qu’il crache du sang.
« hurg… cesse de…joué avec moi…catin ! » sur ce dernier mot, il tenta une dernière attaque, qu’elle esquiva sans peine. Puis, comme pour répondre à son ordre, elle passa une dague sur sa gorge, faisant giclé du sang sur elle et au sol. Avec un dernier regard plein de haine et d’incompréhension, le corps du jeune homme tomba à genou, avant de finir sa chute au pied de l’adolescente.

Et elle restait là, couverte de sang, le regard dans le vide, alors même qu’elle entendait les gardes crier et accourir dans sa direction. Lilium savait exactement quoi faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] O Castitatis Lilium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: L'Auberge "Au Tonneau Dur Inn"-
Sauter vers: