La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tulkar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Massato
Orc | Voleur
Orc | Voleur


Nombre de messages : 243
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Tulkar   Mer 6 Déc - 3:41

HRP : Je viens de relire plusieurs "bg" en partant des plus vieux, et bon sang qu'elle progression dans la qualité, vraiment bravo à nos dernières recrues, quand je vois le pauvre "bg" de Massato, j'avoue avoir un peu honte. En outre, après avoir lu le poste d'Oomah j'ai été pris d'une subite et violente envie d'écrire une belle histoire pour mon reroll du nom de Tulkar, voilà donc la première partie.

Cela va être assez long, je profite de mon grade de membre déjà guildé pour faire un "bg" en plusieurs étapes^^. Pour la petite histoire en fait j'aurais aimé être écrivain mais bon...entre les fantasmes et la réalité il y a souvent une grande marge Wink HRP

RP


Tulkar se réveilla en nage le visage troublé et la tête lourde d’une pensée qui ne l’avait pas quitté et qui de nouveau le faisait horriblement souffrir, il essaya de se rendormir, s’en succès. Le venin de La Chose coulait dans ses veines, une plaie purulente qui resterait à jamais ouverte, voilà à quoi il pensait en cet instant. Ah……comme il aurait aimé tomber à nouveau dans un profond sommeil, seule cette petite mort lui apportait maintenant quelques moments de repos. Celle ci ne venant pas Tulkar se tourna vers le mur ; choisit sur la tapisserie d’un jaune sale une des fleurettes auréolées de petits traits bruns, et se mit à l’examiner attentivement ; il étudiait les pétales : combien y en avait il ? et les traits, jusqu’aux moindres dentelures de la corolle. Il sentait ses membres s’engourdir, mais il n’essayait pas de remuer ; son regard restait obstinément attaché à la petite fleur. Après beaucoup d’efforts et avec l’aide de l’alcool de la veille dont son corps était encore imprégné, il finit par sombrer dans un sommeil agité, sa tête s’effondra lourdement sur l’oreiller.
Par une matinée glaciale, Tulkar sortit du petit logis qu’il louait dans la ruelle de l’arène et se dirigea d’un pas chancelant vers les quais de Ratchet. Sa mansarde se trouvait sous le toit d’une grande bâtisse de cinq étages et ressemblait plus à un couloir avec un recoin qu’à une pièce. Il avait pris l’habitude de vivre si renfermé en lui-même et si isolé qu’il en était venu à redouter non seulement la rencontre de son propriétaire, mais tout rapport avec ses semblables. La pauvreté l’écrasait et lui devenait insupportable, mais ces derniers temps cependant, elle avait cessé de le faire souffrir. La Chose malsaine le torturait plus insidieusement et avec bien plus de ténacité que la faim qui lui tenaillait les viscères. Il pensa qui lui fallait prendre un chemin de traverse si il ne voulait pas tomber sur Dragor et sa bande, qui depuis quelques temps avaient pris l’habitude d’arpentaient les quais puant de Ratchet en quête de proie facile à dépouiller. Non, mieux valait se glisser comme un chat longeant les péniches. Ce jour là, du reste, la crainte qu’il éprouvait à la pensée de rencontrer Dragor l’étonna lui-même quand il fut en vue des quais.
« Redouter de pareilles niaiseries, alors que la corruption de La Chose s’insinue partout dans mes veines, quelle bêtise ! » pensa t il avec un sourire étrange.
Il avait pris dernièrement l’habitude de monologuer (surtout depuis que La Chose s’était emparée de lui), couché des journées entières à songer…à des sottises.
Un froid maléfique régnait dans les rues, portait par un vent cinglant obligeant quiconque à courber l’échine, et à avancer d’un pas lent et douloureux. La foule stupide et bigarrée, les grotesques cabanes gobelines, les gardes verdâtres tout aussi faméliques que lui, et surtout cette puanteur étouffante bien connue de tous ceux qui non pas les moyens de vivre sur les hauteurs d’Orgrimmar, irritait encore davantage les nerfs déjà bien ébranlés du jeune orc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massato
Orc | Voleur
Orc | Voleur


Nombre de messages : 243
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Massato   Mer 6 Déc - 3:42

Suite et fin provisoire ^^


L’insupportable relent des cabarets, et les ivrognes qu’il rencontrait à chaque pas, achevaient ce pathétique et horrible tableau. Une expression d’amer dégoût glissa sur les traits fins du jeune chaman. Il était, soi dit en passant, raisonnablement beau, d’une taille au dessus de la moyenne, mince et bien fait ; il avait de petits yeux bleus en amandes et une courte barbe brune. Bientôt il tomba dans une profonde rêverie, une sorte de torpeur plutôt, et il continua son chemin sans rien remarquer de ce qui l’entourait. De temps à autre cependant, il marmottait quelques mots indistincts, par son habitude de monologuer, il se rendait compte que ses idées se brouillaient parfois dans sa tête, et qu’il était extrêmement faible : il n’avait presque rien manger depuis deux jours.
Il n’avait pas loin à aller, il connaissait même le nombre exact de pas qu’il lui fallait faire de la porte de son appartement aux quais. Un énorme chat ventripotent d’un gris poisseux croisa son regard. Il sembla à Tulkar que ce dernier autant par sa grasse constitution que par son regard étrange se moquait de lui, oui ce chat aussi devait savoir, son maître infernal avait du le mettre dans la confidence de La Chose, et voilà qu’il envoyait ses émissaires afin de le torturer un peu plus. Tulkar crut alors que la providence dans son infinie bonté lui amenait de quoi mettre un terme à cette mascarade. Il vit en effet une masse insolemment posait sur un parapet, et s’imagina l’abattre sur cet immonde chat, il pouvait déjà sentir le craquement mou des os broyés, le bref cri d’agonie du supplicier. Puis dans un éclair de lucidité Tulkar prit conscience qu’il s’apprêtait à massacrer un chat, qu’il prenait qui plus est pour un envoyé des ténèbres. Il en fut sincèrement choqué dans sa piété d’honnête chaman et se promit d’aller une fois son affaire faite, faire pénitence.
Une fois parvenue sur les quais Tulkar continua son chemin. L’endroit lui était particulièrement familier, avant La Chose, il avait l’habitude de s’y arrêter et de contempler ce panorama vraiment merveilleux. Il s’étonnait toujours d’une impression confuse et vague qui l’envahissait à cet instant. Ce tableau splendide lui semblait par certains aspects irréel, il se sentait surpris chaque fois de cette impression mystérieuse et sombre, et remettait toujours à plus tard l’espoir d’en trouver l’explication. Il se souvenait maintenant du pourquoi de sa venue en ce lieu, il fallait qu’il mette un terme à La Chose. Le seul fait de s’être arrêté au même endroit qu’autrefois, comme s’il s’était imaginé retrouver les mêmes pensées qu’alors, l’emplit de tristesse. Tout ce passé, ses anciennes pensées, ce paysage bien connu et lumineux, tout cela lui paraissait enfoui dans un trou profond et presque invisible sous ses pieds. Il fit un geste machinal et sentit le médaillon en or toujours serré dans sa main fermée. Alors il l’ouvrit, regarda fixement l’objet auquel il était irrémédiablement lié et par lequel La Chose maintenait son emprise sur lui. L’objet de sa rédemption était aussi celui de sa corruption, il devait trouver le courage qui lui avait tant fait défaut. D’un geste, dont il ne parvint jamais à s’expliquer l’hardiesse qui le saisit alors, Tulkar leva le bras et jeta le médaillon dans le fleuve. Il était enfin libéré de La Chose, il sut cependant que son emprise avait été tellement forte qu’il ne pourrait jamais se résoudre à continuer à vivre sur ces terres, il lui faudrait lui aussi se jeter dans le fleuve, ou prendre un bateau et partir loin à l’ouest, là où parait il la vie est encore pleine de promesses. Tulkar partit alors le cœur douloureusement serré, d’un pas plus léger en direction du port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massato
Orc | Voleur
Orc | Voleur


Nombre de messages : 243
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Massato   Mer 6 Déc - 3:47

HRP : Pour la petite histoire, je fais mention au début d'une "tapisserie", c'est nul et inexistant dans WOW il me semble, mais sur le coup j'ai rien trouvé de mieux, et puis il est tard et je suis fatigué^^. Sinon mon perso est pauvre, ça c'est un clin d'oeil au mal que j'ai à farmer les po nécessaires à la monture épique (Merci infiniment Kaien Wink), et le personnage de Dragor et biensûr un clin d'oeil à Dragoran Razz

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragoran
Troll | Voleur
Troll | Voleur
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 39
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Tulkar   Mer 6 Déc - 21:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tulkar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tulkar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous la Pléiade...-
Sauter vers: