La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eluryanne



Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 1:19

°°°°°°°°°°°°°


*Au dehors la nuit se faisait aussi sombre, que glacial. Des cris retentissaient a l’intérieur d’une crypte, des cris de démence…*


ARRETE !! Cesse donc de me regarder ! JE T AI DIS DE CESSER CELA !!
Pourquoi ne m’écoute-tu pas, oh mon aimé… ?



*La voix s’élevait et raisonnait dans toute la crypte, ces mots sortaient de la bouche d’une morte-vivante, ses yeux n’étaient plus que deux orbites vides et sa mâchoire apparente. L’image de la scène vacillait, de part la visibilité qu’offrait ca et là, les candélabres disposés autour du tombeau. *


Des yeux purs au regard de verre…
Tu me regarde sans cesse, et sans cesse je te regarde.

Ah, tu es par trop humble…
Beau, parfait :
De ma tristesse je souffre… De mon bonheur, j’ai mal.

Je veux te faire mal et me détruire.
Que penserais-tu si tu savais mon angoisse,
Te contenterais-tu de sourire, sans un mot ?

Je pose ma main gauche sur ton visage, comme pour un baiser,
Puis je longe le pouce dans ton orbite. Brusquement, sans hésiter, comme pour percer un trou.



* La morte-vivante pendant sa litanie, s’approcha du tombeau, ou se trouvai, là, attaché, au dessus un humain dans la force de l’âge, au regard mélancolique… Elle effectua mot, pour mot ce qu’elle venait de conter, ce poème sanglant et morbide, crevant l’œil de cet homme, sa victime… *


Et comment cela serait ? Comme de la gelée ?
Tremblante d’extase obscène, je mélange, mélange, je veux gouter à la tiédeur de ton sang.



* Il hurla, la douleur d’un œil broyé, la détresse de ce trouvé à la merci d’un être dément. Mais son langage n’était qu’incompréhension aux oreilles de sa tortionnaire…*


A quoi ressembleraient tes cris ? Lancerais-tu un « J’ai mal ! J’ai mal ! » Ponctué des larmes rouges coulant de ton yeux broyé ?


* Elle se mit à rire, un rire rauque et macabre, léchant de part la suite son doigts d’où le sang de cet homme coulait…*


Tu ne sauras jamais la faim que j’éprouvais lors de nos embrassades si nombreuse que j’en ignore le nombre.
Nourri de tes plaintes,
Je concrétise mes espérances…



* Elle lui ouvrit avec douceur la bouche, lui mordant la langue, lacérant avec un plaisir obscène, s’abreuvant a son sang, quasi noir et épais… *


Je mords ta langues, la déchiquète, lacérant ta lèvre comme pour goûter a ton rouge.
Ah, quels sommets de l’euphorie j’atteignais, mes désirs comblés tel le rustre gourmand.
Je me languissais aussi de tes joues cerise, gouteuses au point de séduire mes papilles.
Je serais sans doute guérie et finirais par pleurer comme un enfant…


* Ses ongles s’enfoncèrent dans les joues de l’homme encore emplies de vie… Une larme coulant sur la joue de la demoiselle morte voyant le spectacle macabre dont elle se trouvait maitresse… Son expression, changea rapidement, un sourire malsain se dessina sur son visage… *


Et ton oreille, tendre ? Qui effleure ma joue. Que je voudrais voir remonter vers mes lèvres avides de morsures.


* Cette oreille dont il se trouvait être question, fut arrachées, le sang jaillissant à flots... *


Ton oreille gauche toujours a l’écoute de mots doux comme le miel… Qu’elle entende mes vraies émotions.
Je n’ai jamais menti, non mais j’avais mes secrets…
Mais que dois-tu penser de moi ?
Me hais-tu ? Ah tu peur ?

Comme spectateur de l’agonie a la fin de pièce, le veux-tu ?
Détruis-moi, je n’en ai cure…

Le veux-tu détruis-moi, je n’en ai cure…


* L’homme a présent sanguinolent et au seuil de la mort, la regardait fixement de son seul œil restant, la regardant, sachant que la fin se trouvait a présent bien proche… Sa fin, celle d’une vengeance d’un amour perdu et mort a jamais… *


Tu ne le savais pas, mais tu auras appris cela a mes cotés…

Il arrive parfois qu’un amour ait le visage de l’horreur.
Il arrive parfois que l’on aime un monstre.
Il arrive parfois que l’on s’y fasse.
Il arrive parfois que l’on l’ignore.
Il arrive parfois que l’on se lasse.
Il arrive souvent que l’on en trépasse.


C’est… C’est toi, c’est main qui m’a conduite à faire cela, comme pour toi, qui par le passé eu la tristesse de découvrir ce poème, celui même que je viens de te conter, de découvrir qu’en mon âme résidait un monstre, guettant dans l’ombre des pensées profondes et sans fonds… Tu m’as tué mon amour… Tu as voulut détruire le monstre, mais tu as aussi fait disparaître la femme qui t’aimer et ceux il y à présent fort longtemps… Je suis revenu mon aimé, mais seul le monstre est tes cotés en cet instant… Tu voulu te protéger par le passé et sans doute moi-même…
Enfin Adieu mon tendre amour du passé… Meure à présent, il le faut…



* Bien qu’il ne comprenait son langage, il semblait avoir lu en son ce qu’il restait d’âme a ce cadavre, celui de la femme qu’il eu aimé et tué pour ce poème, pour cette dualité d’êtres en elle…
La morte-vivante s’approcha doucement de lui, prenant son visage entre ses mains et lui brisa la nuque… Le recouvrant d’un voile noir, pleurant quelques instants un cadavre, un amour, un passé désormais véritablement révolu et perdu a jamais. Puis un rire, son âme venait à nouveau de rebasculer dans la folie et le néant de son être… *



Voici qui est fait…

Dis-moi…
Qu’est-ce que la vie ?
Qu’est-ce que la mort ?
Ces mots ont-ils seulement un sens ?
Où vit le bien ?
Où vit le mal ?
Ce que nous appelons le mal n’est-il pas le bien ?
Où sont les réponses ?
Sommes-nous réels ?
Où sont nos peurs ?
Où demeure l’amour ?
Le trouverons-nous jamais ?
Qu’est l’amour sans la mort ? Sans le sang ?
Que sommes-nous ?


* Une silhouette surgit de l’ombre. Un mort-vivant aux bandes de cuirs cloutées recouvrait les yeux. S’avançant vers elle il prit la parole…*


Je te l’ai dis… Suis-moi et je t’apporterai les réponses…


* Lui souriant tristement, sa voix mélancolique s’éleva a son intention… *


Cache-moi de moi-même.
Emplis ces cavités d’un regard car mes yeux me sont étrangers.
Protège-moi, corps et âme, car je ne veux rien, morte-vivante depuis si longtemps.
Deviens aile et abrite-moi de ce désire que j’ai d’être poisson et ver.
Douce est la liqueur d’immortalité qui aveugle mon moi.
Et masque mon cœur car à la longue lui aussi je le dévorerai…



* Il la prit dans ses bras, lui déposant un baiser dans le cou, lui murmura quelques mots a l’oreille… *


Douce Eluryanne… Tu es Prêtresse des Ombres à présent… L’humaine qui aima cet homme n’est plus…
Il t’a ôté la vie, une autre te fut rendue… Et tu pris la sienne…
Ni morte, ni vivante, voici ce que tu es…
Aussi je ferai l’effort pour toi de ne pas me faire un repas de ce morceau de chair et de sang qu’est a présent ton passé…




Viens, nous devons y aller…



* Les deux morts-vivants sortirent de la crypte, cote à cote… Le décor d’une scène d’une vie macabre… Une cité de mort a leur droite, la leur… La nuit noir et froide, ils avançaient vers leur présent, leur avenir de mort… *


Oh souviens-toi Eluryanne, une de tes premières leçons…

La mort attend mais ne le fait jamais longtemps…
Impatiente et avide…
Elle presse le mouvement…





°°°°°°°°°°°°°°°°



[HRP]


Bien, puisque il faut se présenter voici pour ce qu'il est de moi en temps qu'être humain *sourit*

Je me prénomme Ingrid, je suis âgée de 22 ans.
J'évolue dans le domaine des Arts Graphiques.
Pour ce qui se trouve être de mes occupations premières, et bien je dirai, l'art en général, World of Warcraft bien évidement, mais aussi la littérature, ainsi que les jeux de rôles sur table.

Concernant World of Warcraft, mon personne principal se trouve donc être Eluryanne, prêtresse de cercle 56, que je m'attelle a monter ardemment. Ceci est sans compter l'aide de mon compagnon Giovani dans la vie de tous les jours...
Je possède également quelques autres personnages, mais je m'axe véritablement sur ma prêtresse.

Voici, en vous remerciant de m'avoir lu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massato
Orc | Voleur
Orc | Voleur


Nombre de messages : 243
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Massato   Mar 9 Jan - 4:20

Tu es une femme...tu as 22ans... J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es accepté !!!!!!! Tu vas pouvoir nous rejoindre et faire partie de mon harem ! Je pressens même que tu vas être parmi mes favorites.

Quoi? elle a un homme... Arf et mince ! c'est toujours la même histoire, y en a marre à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bron
Tauren | Chasseur
Tauren | Chasseur
avatar

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 5:01

Massa, voyons un peu de tenue, un vrai Orc celui là , ce n'est pas possible.

Veuillez l'excuser, depuis que Délivrance s'absente trop , il ne peut pas se retenir à chaque fois qu'il voit une femme.

Déli revient vite !!!!!

Sinon très belle histoire, j'ai adoré .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kashirk
Orc | Démoniste
Orc | Démoniste
avatar

Nombre de messages : 143
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 11:42

*prend l'air pensif*
Elle a l'air tordu celle là. Il faudra que je garde un oeil sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malkif
Troll | Chasseresse
Troll | Chasseresse
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 87
Localisation : Isère
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 12:51

Moi j'avoue que je suis emballée... et oui je pars en voyage mes paquets sont fait !
mais non enfin je suis ravie d'un peu plus de féminité, d'une peu plus d'art et de poésie, d'un peu plus de couple, d'un peu plus de rêve dans cette Pléiade Obsidienne qui n'en fni pas de m'étonner par la qualité de ces membres ! Deux de plus chic ! Vivement vous rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murcie
Mort-Vivant | Voleur
Mort-Vivant | Voleur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 12:59

C'est déja arrivé un entretien pour deux personnes en même temps? ou alors on les torture en séparés comme des gros fourbes? hin hin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delivrance
Morte-Vivante | Voleuse
Morte-Vivante | Voleuse
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 13:31

Malkif a écrit:
!
mais non enfin je suis ravie d'un peu plus de féminité, d'une peu plus d'art et de poésie

Groude boudiou de nan didiou, NOUS manquer de délicatesse de respect, de poésie, de FEMINITE ( surtout moi ) ????? Nan mais oh !!! File récupérer le balais de Lisamou et que ça saute !! Very Happy

Hem hem ...


J'hésite ... En même temps ... En même temps séparemment ? A 20 m l'un de l'autre ? Niark niark ....

Cela dit, jolie histoire, et à bientôt ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pshyco
Orc | Chasseur
Orc | Chasseur
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 39
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 13:37

ET bien, comme pour Gio, je suis honoré de cette histoire en je lme sens encore plus fière de vous avoir "trouvé".

De plus, je crois que chez nous il nous manquait une vrai poète, voila qui est chose faite.

Vivement vos entretiens que vous puissiez etre à jamais parmis nous.......Ha ha ha ha ha.......*rire à la limite du sadique qui s'éloigne au fur et à mesure*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aethernelly

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 91
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   Mar 9 Jan - 13:49

Calme "jolie fillette de Déli" car Malkif à écrit UN PEU PLUS DE.... cela ne signifie pas qu'il n'y en avait pas...

quand à Psycho ... que j'ai pas mordu depuis trop longtemps je lui dirais bien qu'en regardant d'un peu plus près que vraiment beaucoup de poètes à bite la Pléiade !

euh au fait ce que je voulais dire c'est que oui je crois qu'on devrais les cuisiner ensemble car le jus sera plus goutu !... le seul problème c'est lorsqu'on s'en fait un habituellement, il n'a que peu de place pour prendre la parole, alors pour deux... est-ce qu'on devra parfois se taire pour les entendre un peu ???? Zut ... mais s'il y a pleins de monde on pourra sans doute en manger un ou deux sans que cela se voyent trop alors je suis pour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Déguildage] C'est ici que tout s'achève...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Déguildage] C'est ici que tout s'achève...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Tout simplement fantastique
» niveau tout en 3D oui en 3D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Nous rejoindre-
Sauter vers: