La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Asshindra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krïsha

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 27
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Asshindra   Lun 15 Jan - 21:31

Ben voilà le BG de la future elfe de sang


* Une jeune elfe de sang arrive près de vous, son souffle est coupé, elle est au bord de l’épuisement *

Le temps m’est compté, elle sera bientôt là … Pour l’instant elle est comme endormie, mais si elle se réveille, courrez, aussi vite que vous pourrez. !

* elle prend un peu de repos, elle fait une vérification, et parle *

Par où commencer ? Il y a tellement de choses qui se sont passées.

La source de mon malheur a débuté quelque peu après l’invasion de ces choses, leur nom ne me revient pas, mes souvenirs s’effacent au fil du temps ou ses pouvoirs grandissent. Seuls quelques flashs réapparaissent dans mon esprit, et pourtant ce jour, je m’en souviens parfaitement.

Les morts ont attaqué, ils ont pris bon nombre de vies, certaines de ses personnes, je les connaissais. La malbrèche est arrivé jusqu’aux portes de Lune-D’argent. Je me trouvais dans la capitale même et je voyais les guerriers partir au combat. J’entends encore les cris de terreurs de ces personnes…

* Se prend la tête entre ses mains *
Arrêtez ! Je ne veux plus vous entendre ! ARRETEZ !!!

* Ses jambes ne la soutiennent plus, elle tombe, se relève difficilement et continue *

Quand le mal fut repoussé même provisoirement, la Malbrèche était interdite pour tous, tant que nous n’étions pas sûr de notre sécurité. Et pourtant je ne sais pourquoi…je me suis rendue sur les lieux… Je crois, qu’une voix m’a guidé là bas, oui c’est ça, elle me disait de me rendre au cœur même de ces terres pourrissantes et me dit comment éviter les gardes.

Je me rapprochais de ce qui restait du Sanctum Oriental et cette voix me dit de rentrer, mais j’avais peur, alors je voulu faire demi-tour, mais impossible de bouger si ce n’est que pour m’approcher du monument.

A l’intérieur, sur le sol, il y avait des inscriptions écrites dans un langage inconnu. A ce moment là une forme m’attira au centre de cette rune pourrais-je dire, puis un homme descendit les escaliers et s’approcha de moi.

Je ne pouvais voir son visage qui était masqué, il sortit un couteau, pris mon bras et … et m’entailla les cinq doigts puis fit un drôle de symbole dans la paume de ma main. Je criais encore et encore de toutes mes forces mais personne ne venait m’aider ! Il disait que là où j’étais ma voix n’atteignait aucune oreille.

Etais-ce dû à de la magie ? Quelques gouttes de mon sang coulèrent sur les runes et une lumière éblouissante en surgit, l’homme se mit à prononcer ce qui me sembler une incantation, je ne comprenais.

Puis il s’arrêta, et s’agenouilla et je sentis un souffle dans mon dos, en me retournant je vis apparaître une autre silhouette, celle d’une femme à première vue, mais elle n’était comme les autres, son corps recouvert de diverses marques, des griffes à la place des ongles…et je m’évanoui.

Je me réveillais devant les portes de Lune-D’argent et l’on me conduit voir des prêtres. Je n’avais alors aucun souvenir de la nuit passée, mais personne ne me croyait… On me conduisit chez moi, et mes parents voulurent savoir pourquoi j’étais parti le nuit dernière. Mais plus je disais que je n’en avais pas la moindre idée, moins ils me croyaient.

La colère envahit mon père qui se leva brusquement, c’est alors que je senti quelque chose au fond de moi, une puissante magie sorti de mon corps et se dressa face à mes parents. Je me tenais sur ma chaise affolée par ce que je voyais, cette chose, ce monstre, c’était elle ! Alors je me souvins de tout à cet instant, cette nuit l’homme fit un rituel pour sceller cet esprit à l’intérieur de mon corps ! Mais je ne put voir ce qui se produit, car trop affaiblie, je m’évanoui.

Je me réveillais cette fois dans le bâtiment des guérisseurs, un ami proche de mes parents entra dans la pièce et m’annonça leur mort lors de l’incendie de notre maison, j’étais la seule survivante sans savoir comment je m’en étais sortie…

Je découvris alors une marque étrange sur mon ventre, une sorte de tatouage, et face à moi dans le miroir, ce n’était pas mon reflet que je voyais, mais l’âme sommeillant en moi qui m’expliqua que c‘était elle qui assassina mes parents ! Elle me dit son nom, Asshindra, une démone des anciens temps. J’appris que cette Asshindra ne vivait que de destruction, alors je pris une décision.

Je marchais jusqu’à cette falaise, et je décida de sauter, si je mourrais, elle mourrait sans doute avec moi, mais non. Elle fit renaître mon corps par ses adeptes et je me rendis compte que je ne pouvais mourir, mais en faisant cet acte j’ai permis l’ouverture d’un sceau mystérieux.

Je grandis dans une famille d’accueille mais mon comportement devint de plus en plus étrange, le sommeil me manquait et toutes sortes de meurtres se produisaient. Puis cette voix me reparla et me fit comprendre que mon manque de sommeil était dû au fait que pendant la nuit elle prenait le contrôle de mon corps et tuait pour son plaisir, jusqu’au jour où elle prit possession de mon être totalement et …et… elle fit croire à ma mort. Je ne peux retrouver mon corps que lorsqu’elle est comme affaiblie.

Ho non, je la sens, elle revient ! Courrez !!
AAAAAHHH !!!

* L’elfe tombe, ses yeux changent de couleur sa voix devient étrange, elle se redresse avec un regard mauvais, comme si elle avait besoin de tuer *

Mon nom est Asshindra, princesse des démons.

* Puis elle disparaît *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Asshindra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous la Pléiade...-
Sauter vers: