La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shâakrah, herboriste planant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delivrance
Morte-Vivante | Voleuse
Morte-Vivante | Voleuse
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Shâakrah, herboriste planant.   Dim 21 Jan - 22:17

BG ECRIT PAR KÂARMAH MOLLEMENT RECUPERE PAR DELI LE FAINEANT.


Ma vie etait d'un ennui mortel. Plate comme le corps d'une réprouvée. Aussi fretillante que le neurone d'un orc. Aucun adjectif, aucune comparaison n'aurait su décrire le néant qu'etait ma vie.
Il me fallait m'evader.

*
* *


Tout à commencé par un incendie près de ma maison, le champs de feuilleargent a pris feu comme un tas de paille sous l'eclair qui s'etait abbatu. Une fumée ocre se degageait, une forte ordeur boisée l'accompagnait. Ce subtile mélange me retournait les sens, me faisait tourner la tête, bouillir le cerveau. Quelle sensation merveilleuse ! Légère comme une plume, je sentais mes membres libres de leur mouvement, j'etais bien. Nageant dans une mer de douces mains qui me carressaient, comme celle de ma grand-mère quand j'etais petit. La liberté, la beatitude. Enfin ! Jusqu'a ce que la pluie s'abatte et mette fin a cette incendie divin. J'essayais alors dès ce jour de renouveller l'experience.
Je taillais dans le bois une coupelle ou deposer la feuillargent qui m'avait tant emoustillée. Et à partir de ce jour, jamais cette coupelle n'a été vide, protégeant à chaque instant le foyer de plantes séchées qui degageait leur epaisse fumée vivifiante dans mon nid.
Je me passionnais pour les plantes comme jamais je ne m'etais passionné pour quoique ce soit. Cela dit je ne m'etais jamais passionné pour quoique ce soit. Je passais mes journée à courir les plaines et les forêts pour trouver la feuilleargent la plus pure et la plus naturelle qui soit. La feuillargent ou d'autres plantes... J'avais en effet découvert que l'herboristerie pouvaient avoir ses effets appaisants, je concoctais des mélanges dont j'etais la seule à connaitre la recette. Cette passion pour la nature m'appaisait mais en plus elle me poussait à me servir de mes mains pour creer des objets, cueillir, chercher, je devenais de plus en plus degourdie. Ce qui etait loin d'être evident pour un draneï aussi fénéant que moi !

*
* *


Le lotus pourpre... Ah le lotus... J'avais chiné cette fleur chez un marchand peu recommandable de Forgefer qui m'en avait vanté les vertues therapeutiques contre la migraine. J'achetais donc mon premier lotus à un prix tout à fait deraisonnable sur les conseils de ce nain qui me jurait que cette plante etait introuvable. Comme je pouvais être niais à cette époque... Je fis de cette plante après macération, une excellente gomme à macher qui vous retourne les neurones en moins de temps qu'il en faut pour dire Hurlevent ! A moi les paysage psychédéliques teintés de rose et pourpre, les loups verts se dedoublant dans la plaine, les longs fou-rire seule dans ma hutte en regardant danser la fumée formant des crocillisques. Du moins dans mon esprit. J'etais visiblement la seule à voir des crocillisques dans cette fumée.
L'achat des plantes me ruinait. Que pouvais-je donc faire à part travailler pour payer mes excès ? Je fus d'abord embauché comme coiffeur dans un salon de Draenor. Comme la vie est rapide dans une capitale. Beaucoup trop rapide pour moi. Ca virevolte, ca parle, ca court... J'etais fatigué juste en les regardant ! Autant vous dire que je faisais un piètre coiffeur. Après de nombreuse colorations ratées sur des nains peu affables, des plaintes des clients qui estimaient que leur coupe prenait trop de temps (Dieu qu'il est difficile de couper les cheveux d'une elfe sans qu'elle trouve que "la coupe ne va pas avec la forme de (son) visage pardis !), des reproches de la part de la patronne, on finit par me mettre à la porte, moi et mes petits sacs d'herbes aromatiques. Neanmoins ce séjour dans la capitale Draeneï ne m'avais pas été inutile, j'y avais découvert les champignons fantômes, utilisés pour la coloration de la maison : le blanc grisé fantomatque, très prisé par les druides de Darnassus. Sachez que ces champignons utilisés en tisane sont bien plus interessants que dans une mixture pour victime de la mode ! Les nuages me parlaient, le sol gondolait, mes interlocuteurs se transformait en toutes sortes d'animaux rocanbolesques, bref tout cela était beaucoup plus drole que la triste réalité de la vie Draenienne.

*
* *


Je n'etais donc pas fait pour le travail. Alors comment subvenir à mes besoins ? Si les plantes ne venaient pas à moi, j'irais à elles ! Voilà comment une masse s'est retrouvé entre mes mains. Je dois avouer que son maniement etait assez obscure pour moi, mais ne dit-on pas que la fin justifie les moyens ? Il me fallut visiter des régions assez inhospitalières pour mettre en place mon dessein, les loups rodaient evidemment toujours autour des endroits les plus attractifs : les champs de viétérule qui réduite en copaux forme un tabac excellent qui vous requinque pour la soirée. J'appris donc à me servir des armes pour atteindre les trésors qu'étaient pour moi ces jeunes pousses. Malheureusement une hache ne suffit pas toujours et je revenais très souvent assez amoché de mes excursions à la campagne. Les bandages ne suffisant plus a soigner mes diverses egratignures (l'eglantine est traitre, je préfère vous prevenir, ses épines sont de vrais défis a retirer des sabots), je me decidais à consulter les maïtres soigneurs les plus émérites afin d'apprendre d'eux quelques sorts qui me permettraient de ne pas perdre mon temps à oter les echardes de mes mains. Ces derniers visiblement aussi planants que moi n'hesitèrent pas une seconde à m'enseigner des sorts simples et efficaces pour remedier à mes petits problèmes physiques. J'etais donc desormais prêt à affronter les regions les plus hostiles, à les fouler de mes sabots d'herboriste dévoué, afin de découvrir les trésors naturels dont elle regorgeaient. J'enchainais à tour de bras les coups de masse envers tout ceux qui voulait m'empecher d'approcher quelque plante que ce soit ! Non sans utiliser quelques sorts de soin après pour palier à mon manque d'assurance à la hache, il va sans dire.

*
* *


Me voici donc aujourd'hui, un peu plus experimenté qu'hier mais surement moins que demain courant forêts et plaines armée de ma cerpe, de mon mortier, de mon pilon, de ma pipe, de ma coupelle, de ma tasse à tisane, de ma passoire, de mes cuillères, de mes couteaux, bref les sacs bien remplis, toujours à la recherche de nouvelles merveille de la nature qui me feront voir la vie d'une autre couleur. Et cette fois sans une paire de ciseau de coiffeur à la main !

BG ECRIT PAR KÂARMAH MOLLEMENT RECUPERE PAR DELI LE FAINEANT.


---------------------------------------------------------------------------------

Shâakrah est donc mon reroll Draneï. Un gros guerrier bien viril qui se conduit comme une filette en realité... Oui vous aurez compris, l'ami Shâakrah est de la jaquette, mais attention il n'a pas encore fait son coming out ! Mais il va sans dire que c'est un brave garçon, certes un peu maladroit et un peu lunaire, usage des plantes oblige, mais toujours pret a rendre service !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murcie
Mort-Vivant | Voleur
Mort-Vivant | Voleur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Shâakrah, herboriste planant.   Dim 21 Jan - 22:23

"Allez Shâakrah, atomise moi ce cerf, il te regarde drôle!"
"Attends! une palerette!"

Halala! j'ai hâte de le rencontrer! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shâakrah, herboriste planant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bureau de l\'herboriste
» herboriste
» Combattant -> Herboriste hyper actif
» Récoltes expertes pour herboriste et cuisinier
» Les quêtes d'apprentissage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous La Pléiade Draenienne...-
Sauter vers: