La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Delekath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkhaen

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Ons en Bray pour ceux qui ont reussi a trouver.
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Delekath   Mar 30 Jan - 2:16

Pour autant que je me souvienne, j'avais toujours vécu seul. Je n'ai jamais connu mon père, ma mère ne m'a jamais aimé. Je vivais dans un minuscule village rempli de gens qui ne m'aimait pas non plus. J'ai été traité comme un paria, et même si j'avais eu la chance de ne pas l'être, j'aurai été obligé de m'isoler, a cause des voix.
Je suis seul...
Pour autant que je me souvienne, j'ai toujours été triste. La solitude, les voix, et la sensation d'être inutile avaient fini d'achever le semblant de moral qu'on m'avait donné a la naissance. Si au moins j'avais eu le courage nécessaire pour mourir...
Ma vie commence comme une mauvaise pièce de tragédie, elle finira sûrement de la même façon.
Je suis seul, et j'ai peur.
J'ai passé toute mon enfance dans un petit village aux abords de Lune-d'Argent, son nom a aujourd'hui peu d'importance, il a été rasé par les armées du Fléau. Ma mère m'a élevée seule, malgré la haine que les villageois me portait, et malgré la haine qu'elle même me portait.
Je voulais juste me rendre utile.
Je me suis souvent demandé pourquoi ma mère continuait a s'occuper de moi, je me le demandai dès que je voyais son regard plein de dégoût se poser sur moi. J'avais pensé qu'elle se sentait obligée, parce-que tel était son rôle de mère. J'étais tellement loin de la vérité, j'aurais tellement aimé ne jamais savoir.
Pourquoi m'avoir laissé seul ? Je ne veux plus, j'ai trop peur...
Alors que je passais la nuit a veiller pour échapper aux voix et aux cauchemars ( elles se font toujours plus fortes quand je dors, et les cauchemars, ils me font tellement peur ), elle s'éveilla, m'observa un moment. Elle connaissait mes terreurs nocturnes : plus jeune, quand j'étais incapable de rester éveillé le soir, je me réveillai toujours en hurlant et pleurant. Si vous saviez, si seulement...non, vous ne devez pas savoir, c'est trop laid, c'est trop terrible. Elle s'approcha de moi, et pour la première fois, me prit dans ses bras comme une mère l'aurait fait. Je n'osai plus bougé, j'étais heureux, et terrifié, terrifié que ce moment puisse s'arrêter.

« Écoute moi bien, Delekath, car je ne me répéterai pas. »

Elle me murmurait a l'oreille tout en me tenant serré dans ses bras. Je me mis a sangloter légèrement. Son ton étais dur et froid.

« Je ne suis pas ta mère... »

Le temps sembla s'arrêter, je ne savais plus quoi penser, était-ce une blague ?
Quelle mauvaise blague.

« Je ne suis pas ta mère, et c'est pour ça que je ne t'aime pas, et que je ne t'aimerais jamais. Les choses sont ainsi, Delekath. Suis-moi et regarde. »

Elle relâcha son étreinte. Je ne comprenais pas pourquoi elle me disait tout cela, pourquoi a ce moment, qu'est ce qui la motivai, je voulais comprendre.
Je suis faible, faible et inutile, je ne comprendrai jamais...
Elle se pencha sous son lit, et en sortit une énorme boite. Je l'avais déjà découvert un jour ou j'avais joué dans la maison, mais je n'avais jamais été capable de l'ouvrir. Elle sortit une clé de sa poche et ouvrit la boite. Celle-ci contenait une fantastique quantité d'or et de bijoux. J'en avait le souffle coupé.

« Ceci, c'est ce qu'on m'offre pour te garder loin de ta famille. Depuis ta naissance, tu n'es aimé par personne, personne ne veut de toi. »

Je suis faible, personne ne m'aime, je suis seul, je suis dans l'ombre, je suis terrifié, je ne veux plus, j'ai peur, laissez-moi. J'éclatai en sanglots. Impossible de retenir mes larmes.
Elle ne t'aime pas non plus, elle même l'a dit, elle te haïra pour toujours, elle t'a déjà maudit. Ne te fie pas a elle, tues-la, ne te fie a personne, tues-les tous.
Mes mains étaient crispés, je m'éveillait comme tiré d'un doux rêve pour replonger dans un horrible cauchemar. Devant moi, étalé dans un coin, se tenait celle que j'avais cru être ma mère. La vue de son cadavre décapité me fit hurler de terreur. Je portai mes mains a mon visage pour me cacher les yeux.
Il ne veux plus voir, il ne veux plus avoir peur...
Mes mains collaient, et je tenais un objet froid dans ma main gauche.
La lame et le sang, partout, toujours, ils me suivent.
Effondré devant le corps sans vie de celle qui pendant de très nombreuses années avait été ma mère, je me remis a pleurer. J'attrapai son visage et collait son front froid au mien.

« Excuse moi, je ne voulais pas, je ne voulais pas, je te jure, je ne voulais pas, je n'ai pas vu, je ne sais pas comment, je ne voulais pas, je t'en supplie, excuse moi, reste avec moi, je ne veux pas être seul, reste... »

Je fini par m'effondrer de fatigue, tombé dans un sommeil peuplé de cauchemars, encore bien pire que la vie réelle.
J'ai essayé de continuer a vivre, j'ai essayé d'aider ma mère a se nourrir, mais elle ne voulait plus. Elle ne se levait pas, elle ne parlait plus, même pas pour me réprimander. Juste restait ce regard plein de dégoût, et la terrible odeur. C'est cette odeur qui a fini par attirer quelques villageois, ainsi que l'absence prolongée de la femme qui s'était dit être ma mère. Mais je n'ai pas voulu lui laisser maman, ils m'ont chasser, ils ont voulu me tuer, mais ils ne m'ont pas eu, et ils n'ont pas tout eu d'elle non plus. Son visage reste avec moi, il est toujours avec moi. Il est mes souvenirs, il m'aide a ne pas rester seul. Je ne veux plus être seul...

[HRP] Voila, nouveau perso qui va surement devenir le principal, étant donné que je prends enormement de plaisir a le jouer. Bonne soirée et bonne lecture j'espère [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Delekath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Delekath, elfe noir devoré par Slaanesh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous la Pléiade...-
Sauter vers: