La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Argas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azeroth
Orc | Chaman
Orc | Chaman


Nombre de messages : 23
Age : 37
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Argas   Mar 30 Jan - 7:34

Le ciel commençait à s'obscurcir...
La journée était enfin finie et la lune blanche apparaissait derriere les arbres, saluant le soleil une derniere fois par ses rayons étincellants.
Argas s'assit sur le bord de la falaise, le visage encore maculé de sang et de boue au travers desquels les larmes de ses yeux se frayaient un chemin en creusant des sillons dans toute cette saleté.
"plus qu'un dernier regard sur ce monde et je te rejoindrai...", telles étaient les pensées qui sans cesse se répétaient en lui.
Et alors que son corps se sentait innexorablement attiré par le vide qui s'offrait à lui, Agone ne put s'empecher de repenser une ultime fois à tout ce qui l'avait mené là : au bord de la falaise des héros maudits...

Aérine....

Depuis le temps qu'il en rêvait, son souhait allé etre exaucé : entrer enfin dans la guilde des magiciens de Sindar.
Italkar, contrée paisible du royaume dranei du Nord avait toujours été réputée pour la beauté de ses plaines verdoyantes où la nature restait d'une beauté immaculée.
Ses forets pleines de vie sentait bon l'odeur du mucus et des fougeres bercées par la rosée du matin où les animaux prosperaient en paix.
Les elfes de ces lieux vivaient dans la bonté et l'harmonie avec les regions environnantes depuis la nuit des temps et la symbiose entre les peuples rendait admiratifs tous les émissaires qui n'y avaient passé ne serait-ce qu'une journée.

Argas n'en revenait pas d'avoir été choisi par la guilde alors que son caractere enjoué et plein de vie lui avait valu la réputation "d'Argas le doux réveur", réputation bien loin de convenir à une autorité aussi stricte et prestigieuse...
Mais peut etre, est-ce son amour des autres et sa gentillesse qui lui avaient valu tant de reconnaissance : "d'un coeur aussi innoncent ne peut venir qu'une grande magie !!!".

Argas partit donc pour la guilde mais non sans peine...
"Aerine...pour Aerine" se repetait il sans relache sur le chemin.
Et il lui en fallait de la volonté pour quitter sa bien-aimée pendant des mois.
Ils s'étaient connu dans leur plus tendre enfance et depuis leur premiere rencontre, il ne fit aucun doute à Argas pour savoir qu'elle ferait son bonheur.
Elle etait d'une beauté... une beauté qui faisait palir la plus belle des roses, et relayait le soleil au rang de simple étoile tant sa grace rayonnait et réchauffait le coeur... un simple regard d'elle vous faisait fondre plus vite qu'une boule de neige au milieu d'un volcan.

et elle l'aimait, ils s'aimaient... C'est pour cela qu'il lui fallait partir, partir pour apprendre la magie avec laquelle il pourrait la rendre heureuse jusqu'à la fin des temps...



Les débuts de son apprentissage furent des plus difficiles non seulement pour lui mais aussi pour ses maitres tant sa bonne humeur et ses facéties étaient quotidiennes....
Mais tout le monde l'appréciait...

Les mois passaient, l'apprentissage s'approfondissait, les lettres d'amour ne cessaient d'affluer entre Argas et Aerine...
Bientot ils seraient à nouveau réunis.


Mais toute médaille a son revers : la quiétude et la prospérité de Itzlkar étaient des plus convoitées...
Depuis maintenant des années le roi Uldor des plaines Ardentes échafaudait un plan d'invasion des plus barbares: "nul ne devait survivre ! servir ou mourir!!" tels étaient ses mots, sa devise.


L'heure pour la conquete était venue et les troupes d'Uldor s'étaient mises en route depuis fort longtemps... trop...
La contrée de Italkar, pacifiste, fut prise au dépourvue par l'attaque froudroyante des troupes de la mort d'Uldor : les orcs, taurens, elfes de sang des plaines Ardentes étaient des combattants aguerris qui ne prennaient plaisir que dans la soufrance des ennemis...
que put donc faire Italkar face à tant de haine...
Rien....
Italkar fut anéantie en moins de 2 jours et pillée jusque dans les sanctuaires les plus sacrés...
Le peu de survivants de ce génocide n'étaient pas à envier : ils allaient servir de divertissement au peuple des plaines Ardentes lors de joutes en arenes, les femmes deviendraient les objets sexuels des pires barbares jusqu'à leur épuisement et ce dans d'atroces rituels sexuels où les lames des agresseurs faisaient parti des ébats...


Argas et ses pairs de la guilde n'apprirent que bien trop tard l'attaque sournoise commise à l'encontre des leurs, de leurs maisons, leur patrie...
ils ne purent que constater les dégats..
Argas chercha pendant des heures parmi les gravas un indice, un survivant qui pourrait lui indiquer le devenir sa bien-aimée...
il en arriva à un tel point qu'il souhaita meme retrouver son cadavre!!
cette pensée à priori morbide ne l'était pas tant que ça au vu de ce que reservait le peuple d'Uldor à ses vaincus..
Le malheur voulut qu'Argas ne trouva rien de tout cela.

"elle est en vie mon jeune disciple mais sa destinée est sur le point d'arriver à son terme... je suis désolé...".
ces paroles dures mais d'où la tristesse transpirait, venaient de sotir de la bouche d'Arakmir, le chef de la guilde pourvu du don de clairvoyance.
"jamais, jamais je n'abondonnerai Aerine dusse-je en mourir!!!" s'écria Argas les mains tremblantes et les yeux larmoyant d'une rage connue seule par les plus grands combattants.
"soit, si tel est ton envie nous t'accompagnerons car depuis trop longtemps nous ne sommes pas assez méfiés d'Uldor et nous récoltons maintenant le fruits de notre négligence! s'il faut passer par la guerre pour revivre en paix nous briserons notre serment de non violence!!".
jamais Argas n'avait entendu de telles paroles de son maitre, mais bizarrement elles le rassura et lui donna l'espoir de pouvoir retrouver sa belle vivante.
La guilde se mit alors en route et ne tarda pas à arriver au royaume d'Uldor où les cris et chants de sa victoire résonnaient dans toutes les plaines Ardentes, chants repris en échos par les combattants ivres !!!

Les combats firent rage avec une rare violence. Jamais auparavant l'on vit un tel déchainement de magie dans les régions du Nord.


Le surnombre des troupes d'Uldor était compensé par la ferveur et la puissance de la magie de Sandir, qui fondit sur ces combattants à moitié saouls et endormis.
Aux cris des victimes faites par les troupes d'Uldor à Italkar, répondaient maintenant ceux des plaines Ardentes.

La fin de l'apres midi arrivait quand le combat s'acheva par la mort d'Uldor terrassé dans un combat épique qui dura des heures:
Arakmir et Argas unissant leur force pour vaincre le tyran des plaines Ardentes qui s'écroula sous la puissance combinée de l'expérience et de la rage du desespoir amoureux...

Italkar était vengée et ses contrées allaient à nouveau pouvoir prosperer.
"elle est vivante Argas, en bas dans les geoles !!", cria Noventis un mage de la guilde à Argas.
"mais peut etre ne devrais tu pas....". Trop tard Argas se ruait déja porté par ses dernieres forces pour retrouver Aerine, sa Aerine.
Il ne put donc apercevoir tout le chagrin de Noventis qui emplissait ses yeux quand il annonca la nouvelle à Argas...

Elle etait là devant lui gisant à moitié sur le sol, les mains et la tête enchainnés par des liens si forts que le sang ruisselait le long des chaines.
Argas précipa vers elle et l'etreind dans ses bras encore tremblant de ses combats et du bonheur de la revoir.

Ils n'eurent le temps de s'échanger qu'un regard passionné et des caresses tendres mais ceux ci étaient d'une telle intensité que leurs coeurs battaient comme jamais, lorsque la vie quitta le corps d'Aerine.
Argas resta à tenir sa bien-aimée pendant des heures. Son chagrin n'avait de limites et le tuait petit à petit. Mais le sourire qu'affichait Aerine dans ses bras en disait long quand au bonheur qu'elle put avoir de le revoir une derniere fois avant de s'en aller.
Et cela Argas le savait...


Petit à petit son corps se rapprochait du point non retour : sa chute de la falaise des héros maudits allait mettre fin à tous ses tourments et le liberer de la pire des douleurs, celle du coeur...

Argas leva la tete, respira une derniere fois l'air de sa contrée natale à plein poumon et se pencha plus en avant...

La lune blanche arrivait à son zénith, le vent se levait en bas dans les plaines donnant à celles ci les reflets d'une mer végétale en pleine tempete et Argas se sentait partir....

Lorsqu'une main ferme le retint en arriere avec force...

" c'etait moins une mon petit dranei !!!" s'écria une voix douce.
Argas leva les yeux rencontrèrent ceux d'une dranei plutot grande et svelte pour sa race qui arborait un grand sourire, comme celui d'une mère compatissante à son fils...
Argas resta sans voix...

"mon nom est Ezyäd de la Pleiade, et je viens un peu tard à mon plus grand regret à votre secours..." dit elle d'une voix chaude, triste, sincere mais réconfortante.
"j'ai entendu parlé de toi et tu me vois des plus navré pour Aerine... mais écoute ce que j'ai à te dire avant d'aller plus loin...apres tu feras ton choix et sache que je le respecterai car la noblesse de ton acte inspire le respect".
C'est ainsi qu'Argas l'écouta lui parler de la Pleiade pendant des heures et qu'au respect qu'ils s'inspiraient mutuellement succeda la complicité...

Au petit matin elle se leva et s'éloigna lentement d'Argas, esperant une réaction...

et cette réaction fut celle qu'elle attendait : elle entendit Argas se lever, prendre la masse magique de son ancien maitre et sans un mot les traits durcis, l'oeil determiné la suivre...
L'aventure commence...



HRP je ne sais comment me presenter, je debute dans les jeux videos, wow est d'ailleurs mon 1er !
j'ai acquis un ordinateur il y a peu et l'informatique n'est donc pas mon fort !
sinon concernant wow c'est un cadeau de ma femme car il y a peu j'ai decouvert l'univers de tolkien et ce jeu s'en rapproche enfin à mon sens !
j'ai la 30aine passée et me lance donc dans l'aventure videoludique avec pour but de connaitre des gens et de les aider ..d'où mon paladin dranei.
je ne pretant pas etre un RPiste (si on peut dire ce mot) mais je tend à en apprendre les ficelles car jouer à un tel jeu sans s'investir dans son personnage est incoherant pour moi : autant jouer à Zelda comme dirait un des ptis cousins !
qu'ajouter d'autres...ah si je joue sur l'honneteté donc je je precise ici que le forum ne sera pas mon lieu de predilection : n'ayant pas le temps suffisant pour je choisirai donc de priviligier le jeu au forum !
voila en esperant une reponse de votre part meme un refus mais au moins justifié (expliquez moi pourquoi que je m'ameliore^^) par un message dans le jeu.
je vous salue representants de la Pleiade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kâarmah
Morte-Vivante | Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 433
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Argas   Mar 30 Jan - 21:20

Ezyäd parle :

Ah un Draeneï, v'la qu'on va être envahis maint'nant ! Je ne sais pas qui a eu l'idée d'une telle alliance mais franchement, il avait abusé de l'alcool nain ! M'enfin, va bien falloir lui parler à ce gros bleu !

Eh gros bleu ! Donne nous tes disponiblilité, faut qu'on t'parle !

_________________
"J'ai le plus profond respect pour le mépris que j'ai des Hommes."
Kâarmah - Prêtresse Ombre 80 - CdT
Zaëyah - DK tank en devenir - CdT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lpowow.forum2jeux.com
 
Argas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous La Pléiade Draenienne...-
Sauter vers: