La Pléiade Obsidienne

La Pléiade Obsidienne | Guilde RP sur La Confrérie du Thorium | World Of Warcraft
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Belihyäl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belihyäl
Tauren | Guerrier
Tauren | Guerrier
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 36
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Belihyäl   Mar 30 Mai - 22:02

Comme promis voici ma présentation RP:
je n'ai pas fait les choses à moitié alors je vous souhaite une bonne lecture^^




Orphelin de naissance, je fus recueilli par un couple de vieux Tauren d’un petit village loin au sud de Thunderbluff. Ils me trouvèrent au cœur d’une forêt aux couleurs chatoyantes, mais à l’environnement des plus hostiles, lors d’une de leurs nombreuses promenades dont ils avaient si souvent l’habitude. Tout d’abord surpris de me trouver là, et surtout sain et sauf, ils ressentirent à mon contact une grande force émanée de mon être, à la fois puissante et dérangeante. Mais à peine dans leur bras et le temps d’un échange de regard, ils comprirent ; j’étais pour eux une bénédiction, un cadeau du ciel. Ils virent en moi ce fils perdu tant d’années auparavant durant ces guerres qui ravagèrent leurs familles. C’était décidé, je deviendrai leur nouveau fils (ils étaient alors loin d’imaginer les répercussions que cela allait engendrer sur l’avenir de leur tribu).

Tant excités qu’émerveillés par ces nouveaux horizons qui se présentèrent devant eux, il s’empressèrent de rentrer au village pour partager leur bonheur retrouvé. Mais à leur arrivée, leur enthousiasme fut loin d’être partagé. En effet, là où mon père adoptif voyait en moi une force qui me permettrait de faire la fierté du village et honneur aux peuples de la Horde, les villageois et leur chef, eux ne voyaient qu’une force qui apporterait malheur et désolation au village. Mais du fait de leur statut au sein de la communauté et de leur sagesse, on leur accorda toute de même le droit de m’élever.

Alors que je ne poussais encore que quelques rugissements, mon père m’imaginait déjà comme le nouveau héros de la tribu : fort, puissant, respecté. Mais la réalité en fut toute autrement. Après seulement quelques mois de vie commune, mon corps ne prenait que peu de poids et ma santé déclinait petit à petit. Dès que j’étais en contact avec l’air extérieur, j’étais sujet à toutes sortes de maladies. Mes parents furent alors obligés de me garder confiner dans le petit espace que représentait leur habitat. Ce qui permettait de me garder en vie, mais pas de rendre mon corps plus fort.

Passé mon deuxième cycle, ma santé commença à s’améliorer. Toujours faible, mais moins maladif, je pouvais désormais sortir. Alors que d’un côté mes parents reprenaient espoir, de mon côté le calvaire ne fit que commencer. Considéré comme l’enfant du démon par le reste du village, les membres de la tribu me fuyaient. Quant à mes jeunes compères, ils se riaient de moi et me lapidaient en sachant que ma frêle constitution ne me permettrait de riposter. Toutes mes journées n’étaient que brimades et moqueries. Quant à mes nuits, elles n’étaient pas meilleures. Je faisais de plus en plus de cauchemars, eux même de plus en plus violents, durant lesquels je poussais d’atroces cris, semblant provenir d’outre-tombe et réveillant tout le village ; mon corps était sujet à de terribles convulsions et on pouvoir voir un étrange liquide rougeâtre sortir de ma bouche. La peur des villageois se fit alors encore plus fortes ainsi que la méchanceté des plus jeunes.


C’est à partir de cet instant que le malheur commença à s’abattre sur tout le village…


Les bêtes du village mourraient les unes après les autres, sans aucune explication. Puis vint le tour des villageois. Tout d’abord des enfants (qui m’avaient martyrisés), puis des femmes (qui m’avaient montrées du doigt) et enfin des guerriers parmi les plus valeureux (qui m’avaient ignorés) tombaient sans la moindre raison.

Pour le village j’en étais le responsable, mais pour mes parents cela ne pouvait être à cause de moi, après tout j’étais leur bénédiction, leur fils disparu (s’il avaient su à quel point ils avaient tord…).

Cependant le plus terrible arriva à la moitié de mon sixième cycle, lors d’une veillée à laquelle bien évidemment je n’étais pas le bienvenu. Ma curiosité fut plus forte et j’alla jeter un œil, caché derrière un arbuste. Mais les jeunes Tauren présent me surprirent et m’entraînèrent dans un coin bien isolé, suffisamment éloigné pour que personne ne nous entende. Ils se mirent à me frapper, de plus en plus fort et avec de plus en plus de férocité, me reprochant tous les évènements ayant eu lieu ces dernières années, me reprochant la mort de leur mère, de leur père, de leur frère. Les coups étaient d’une telle violence que je finis par ne plus ressentir la douleur, et je finis par m’assoupir tout doucement et, paradoxalement, apaisé.

Ce fut par des cris d’horreur que je me réveillai quelques heures plus tard. Lorsque j’ouvris les yeux tout n’était que mort et lamentation. Les jeunes Tauren de la veille se trouvaient gisant dans une immense mare de sang tout autour de moi. Il y en avait qui étaient frappés à mort, les os complètement broyés, d’autres totalement éviscérés, d’autres encore démembrés ou décapités… c’était un véritable carnage, une vision d’apocalypse.

« Plus aucun doute !!! Cet enfant est possédé par le Malin !!! »

J’avais enfin donné raison à tous ces villageois, qui n’avaient plus qu’une idée en tête : venger leurs enfants.

Mon père ne pouvant se résigner à perdre une seconde fois un fils, malgré l’atrocité de mon acte, s’interposa suppliant de m’épargner. Mais c’était peine perdue, ils ne l’entendaient pas, ni ne le voyaient. Ma mère m’ordonna de m’enfuir, pendant que mon père essayait tant bien que mal de retenir la tribu enragée. Je couru le plus vite que je pouvais, et lorsque je jeta un dernier regard en arrière je vis mon père gisant déjà par terre et ma mère se faisant pourfendre par une énorme hache; les villageois la jugeant probablement également responsable du massacre.



Me retrouvant déjà si seul si jeune, qu’allais-je devenir ? N’étant jamais sorti du village, je ne savais rien de rien. Durant les quatre cycles qui suivirent, je survis tant bien que mal, me nourrissant de végétaux et autres insectes. Je n’avais pour seuls compagnie que l’obscurité et ma folie…
Cette force qui hantait mon âme depuis ma naissance, je ne savais d’où elle venait ni ce qu’elle représentait, en revanche je savais que c’était elle la cause de mon malheur, de celui de mes parents et de la tribu toute entière. Avais-je encore le droit de vivre ?

Alors que j’étais sur le point de me résigner à me laisser mourir, c’est là qu’Il fit son apparition.

« N’aie crainte mon enfant » me dit-il d’une voix puissante et rauque
« Cela fait bien des années que je suis à ta recherche et je t’ai enfin trouvé. Cette force que tu maudis tant n’est pas une malédiction, mais un don. Et grâce à moi, tu vas apprendre à ne plus la subir. Tu vas apprendre à la maîtriser et à en faire tienne. Tu seras alors le plus puissant des guerriers que ces terres aient connu. Ta Force tu devras la mettre aux services de la Horde et de la Dame Noire, ta nouvelle Déesse. Maintenant viens mon enfant, je t’emmène en Azaroth où t’attend ta nouvelle destinée ! »

Cet être aux allures de démon, qui se trouvait devant moi, avait une peau aux couleurs des ténèbres, deux énormes cornes et des ailes semblant pouvoir couvrir le monde entier.

J’ai acquiescé d’un léger mouvement de tête, puis il me mis sur son dos et enfin s’est envolé vers de sombres horizons. Et pendant la vingtaine de cycles qui a suivi, ma vie n’a été qu' entraînements physiques et psychiques, m’arrêtant que pour dormir et manger.

Aujourd’hui cette Force qui m’a tant apporté de malheurs par le passé, je l’ai faite mienne.

Désormais je ne crains plus rien ni personne. Je ne vis plus que pour le combat, mon Maître, ma Déesse, ma faction et l’Honneur.

Mon nom d’avant ? Il y a bien longtemps que je l’ai oublié.
Maintenant on m’appelle Belihyäl…


Dernière édition par le Jeu 1 Juin - 2:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kâarmah
Morte-Vivante | Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 433
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Belihyäl   Mer 31 Mai - 12:37

*époustoufflée*

Euh que rajouter après un BG pareil ?

Euuuuuuh.... Bienvenue !!!!

_________________
"J'ai le plus profond respect pour le mépris que j'ai des Hommes."
Kâarmah - Prêtresse Ombre 80 - CdT
Zaëyah - DK tank en devenir - CdT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lpowow.forum2jeux.com
Ennoïa
Troll | Chasseresse
Troll | Chasseresse
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 40
Localisation : Caen, Calvados
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Belihyäl   Mer 31 Mai - 13:56

Oui, pour un "pas trop fan de RP"... sincères félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delivrance
Morte-Vivante | Voleuse
Morte-Vivante | Voleuse
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Belihyäl   Mer 31 Mai - 16:24

Wow Shocked . Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axlar
Mort-Vivant | Mage
Mort-Vivant | Mage
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 38
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Belihyäl   Mer 31 Mai - 21:34

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sankhya
Tauren | Chasseur
Tauren | Chasseur
avatar

Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : St Pierre du Perray
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Belihyäl   Ven 4 Mai - 2:27

(venant de mettre à jour le BG de Sankhya et celui de Béli étant lié, je me permet un petit up pour ceux qui ne le connaîtraient pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belihyäl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belihyäl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pléiade Obsidienne :: Forums RP :: Sous la Pléiade...-
Sauter vers: